Information : Intempéries exceptionnelles de Novembre

Les sites Campagnol.fr sont hébergés par le Syndicat Mixte Numérian (anciennement les Inforoutes de l’Ardèche), dont les nouveaux locaux sont situés dans la Zone d’Activités du Pouzin (07).

Par contre, le Data Center (qui héberge les données des sites) est encore pour le moment à Privas.

L’équipe de l’assistance Campagnol.fr est également basée en Ardèche, en télétravail, à Vernoux-en-Vivarais.

Mardi 11 Novembre : L’Ardèche est frappée par un séisme de magnitude 5.4, dont l’épicentre se situe au Teil.

Deux répliques, de moins fortes magnitude, se sont produites depuis.

Le Teil est situé à 30km de Privas, 25km du Pouzin et 50km de Vernoux.

Cette catastrophe naturelle n’a pas eu d’incidence directe sur notre fonctionnement.

Jeudi 14 et Vendredi 15 Novembre : De fortes chutes de neige, même en plaine, se sont abattues sur la Drôme et l’Ardèche.

Une neige lourde tombée en abondance sur une courte durée (30cm en une après-midi) a occasionné de nombres chutes d’arbres, non encore dénués de leur feuillage. Malheureusement, de nombreux câbles électriques et téléphoniques ont également été touchés.

Chutes d’arbres sur la route départementale

Les opérateurs de téléphonie et d’électricité sont intervenus le plus rapidement possible devant la spécificité de la structure de notre hébergeur, afin de réduire le temps de coupure au maximum.
Durant cette période, les serveurs eux-même ne se sont jamais arrêtés. Donc aucune donnée n’a été perdue.
Les services ont été interrompus le vendredi 15/11 matin. Vous avez ainsi pu retrouver un fonctionnement de votre site internet communal comme d’ordinaire dès le vendredi à 14h.

L’équipe Campagnol, quant à elle, a été privé d’électricité, internet et téléphone (fixe et mobile) de jeudi 17h30 jusque dans la nuit de samedi à dimanche. Elle a repris du service dès le dimanche matin afin de palier aux urgences et rassurer les utilisateurs.

Les opérateurs continuent leur travail de réparation sur les lignes électriques et téléphoniques, ce qui occasionne encore quelques coupures.
Certaines communes ont été touchées sur une période beaucoup plus longues.